Positionnement et support des plantes grimpantes

Positionnement et support des plantes grimpantes



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Positionnement et support des plantes grimpantes


Plusieurs facteurs doivent être pris en compte avant de planter une plante grimpante. Tout d'abord, vous devrez veiller à maintenir la plante dans les limites fixées sans interventions continues: dans les petits espaces, il sera donc évité de placer des plantes grimpantes trop luxuriantes, ce qui au contraire risque de ruiner les structures sur lesquelles elles sont placées.
Une autre variable à prendre en considération est l'exposition au soleil: il existe en effet certaines espèces de plantes grimpantes qui poussent mieux dans des conditions de plein éclairage, tandis que d'autres prospèrent sur des pentes plus ombragées.
Veillez par ailleurs à ne jamais planter votre grimpeur directement contre le mur ou la clôture sur laquelle il doit pousser: le sol le plus proche, en effet, est généralement très sec et peut engendrer des problèmes de retard de croissance, de flétrissement ou de mauvaise floraison .
Une fois ces démarches entreprises, le plus gros problème se pose: celui du support sur lequel la plante sera ancrée. En ce sens, les plantes grimpantes sont divisées en quatre catégories: les vraies plantes grimpantes, par exemple, comme le lierre et la vigne du Canada, se maintiennent de manière autonome avec des racines aériennes ou des vrilles équipées de ventouses, il ne sera donc pas nécessaire de mettre en place un système de soutien. Il existe également un grand groupe de tiges enroulées, comme le chèvrefeuille, les clématites et les glycines, qui grimpent à travers les vrilles feuillues, les pétioles ou les tiges enroulées, qui ont en tout cas besoin d'un support pour s'accrocher.
Une autre catégorie est celle des plantes grimpantes suspendues, qui grimpent sur d'autres plantes au moyen d'épines crochues ou de l'extension de leurs branches flexibles. Dans ce cas, un système de soutien sera utilisé pour attacher la végétation. Enfin, il y a ces arbustes délicatement tendanciels qui bénéficient de la protection offerte par un mur ou une clôture. Nous devrons prévoir leur élagage et des supports de plantes pour les réparer. Dans tous les cas, tout type de grimpeur que vous choisissez peut être positionné à proximité d'un support spécial que nous avons positionné. le support peut être une grille métallique, le treillis classique en plastique ou en bois jusqu'à la plus simple et la plus pratique sous forme de vigne. Une fois que nous aurons choisi notre support, nous veillerons à répartir les branches de notre liane aussi régulièrement que possible, en prenant soin de les attacher avec du caoutchouc élastique pour éviter les goulots d'étranglement ou les aboiements des branches.


Vidéo: Créer un support pour plantes grimpantes : plein soleil - Jardinerie Truffaut TV